Christophe Zannato, numéro 98, responsable des Vétérans et presque plus jeune membre de l'équipe

 
Depuis quand joues-tu au skater ?

J'ai commencé dans ma rue étant enfant et à l'école avec les copains donc ça doit bien faire 35-40 ans...


Comment as-tu découvert ce sport ?

On voulait faire du hockey mais sans patinoire. On a commencé à jouer "à pied" mais ensuite les patins à roulettes se sont imposés naturellement.


Pour quels clubs as-tu joué ? 

On avait prévu de monter une équipe à Vicques mais sans place de jeu ni structure, Courroux nous a accueillis en tant que leur 2ème équipe. Puis je suis venu à la Baroche et aujourd'hui Ajoie.


Qu'est-ce qui te plaît dans ce sport ? 

Le jeu lui-même ; c'est dynamique, rapide et technique. Bien évidemment il y a aussi l'ambiance entre joueurs. 


Quel est ton meilleur souvenir ?

Les tournois à Fregiécourt organisés par le SHC la Baroche. On restait sous tente dans le verger autour de la piste pour le week-end. Belle ambiance, bons matchs et bonnes soirées et nuits.


Si tu avais une baguette magique, qu'améliorerais-tu ?

Je nous créerais une belle structure pour jouer, à l'écart de tout pour ne déranger personne et couverte mais pas fermée. Elle serait aussi bien équipée pour accueillir les joueurs, les spectateurs mais aussi les après-matchs et entraînements :)


Quel est ton terrain fétiche ?

J'appréciais beaucoup la piste de Fregiécourt. Le lieu était top, bien aménagé et nous avons passé des 4ème tiers et des après-entraînements géniaux. 


Connais-tu bien le banc des pénalités ?

Pas vraiment, je suis plutôt de tempérament calme donc pas trop du genre à prendre des pénalités. 


Préfères-tu jouer avec le maillot blanc ou le maillot noir ?

Noir. De toute façon, en vétérans, nous n'avons que celui-là. ;)


Qu'aimerais-tu dire aux personnes qui te lisent ?

J'espère que les joueurs et les parents de joueurs s'investissent pour le club. Ce n'est pas juste une salle de fitness, pour que tout le monde puisse jouer, se défouler et s'amuser, il faut que les membres (jeunes et moins jeunes) soient impliqués.